ANCIC Avortement
Qui somme nous ?Nos partenairesPublicationNous contacterAccueilAdhérents
Accueil > Ressources > Techniques

MISE EN PLACE D'UN AVORTEMENT PAR MEDICAMENTS HORS HOSPITALISATION JUSQU'A 49 JOURS D'AMENORRHEE

 

Les conditions légales seront respectées:
  • Consentement écrit de la femme, délai de réflexion (qui peut être réduit à deux jours).
  • Entretien social deux jours minimum avant l'avortement.
Les trois conditions essentielles seront requises:
  1. J1 Prise de Mifépristone à l'hôpital.
  2. J3 Prise de Misoprostol 48 heures après, et surveillance médicale à domicile.
  3. Contrôle obligatoire avec Echographie pelvienne 10 à 15 jours après J2.


Déroulement du protocole:

  • 1ére visite:
    • demande d'IVG,
    • examen clinique et interrogatoire,
    • demande des HCG ou Echo,
    • dépistage des contre-indications.
  • 2 ème visite : Pas d'examen, contrôle des HCG
    • la Mifèpristone est administrée et prise immédiatement,
    • les deux comprimés de Misoprostol donnés à la femme,
    • elle part chez elle avec les instructions écrites,
    • une ordonnance comportant : un contraceptif, un antalgique puissant non morphinique, un antiémétique, et un rendez-vous dix à quinze jours après.
  • 3éme visite :
    • Examen clinique,
    • Echographie,
    • Contrôle de l'observance de la contraception.

Faut-il sélectionner les patientes ? :

indication sans restriction clinique à la méthode ?
Etat émotionnel équilibré,
logement convenable avec toilettes personnelles,
logement à Paris intra-muros,
respect de l'intimité par l'entourage et pas trop de charges familiales.
(conditions variables selon les habitudes culturelles)

Un document doit être élaboré où sont rappelées les consignes essentielles et les téléphones utiles

 

Suggestion de document

Vous venez de prendre un médicament qui va réaliser une fausse couche en 48 heures environ.
Pendant ces deux jours, vous serez sous notre surveillance par téléphone et vous pouvez vous présenter à l'hopital à tout moment en cas de difficultés.

Vous devez impérativement prendre les deux comprimés de Cytotec que l'on vous a donné dans 48 heures pour que l'efficacité soit la meilleure (pas avant). De préférence, prenez les tôt le matin, pour pouvoir entrer facilement en contact avec l'hopital en cas de nécessité.

  • Avant la prise de Cytotec, il ne se passe rien d'important dans la majorité des cas, mais vous pouvez saigner assez abondamment (prévoyez des protections) et vous sentir fatiguée ; vous pouvez mener vos activités normales.

Il faut savoir cependant que 5% des femmes avortent après la Mifègyne seule ; dans ce cas, les saignements sont plus abondants et peuvent survenir quelques douleurs ; vous pouvez vous présenter aux urgences de l'hopital ou bien attendre deux jours pour que l'on contrôle que l'utérus est vide.

  • Après la prise de Cytotec, l'avortement peut se produire rapidement mais dans un temps variable et imprévisible : 2 à 4 heures en général ; prévoyez de rester chez vous, confortablement installée, avec le téléphone à portée et si possible, quelqu'un pour vous tenir compagnie ; prévoyez de pouvoir prendre une collation.

Les médicaments prescrits n'entraveront pas le déroulement de l'avortement, n'hèsitez pas à prendre des anti-douleurs de même que le médicament pour traiter les vomissements.

Parfois avec des contractions perceptibles ou des douleurs de fortes règles, parfois sans souffrir, vous allez expulser des caillots de sang dans les toilettes ; vous pourrez peut être distinguer l'œuf sous forme d'une boule gélatineuse de un à trois centimètres, mais il n'est pas nécessaire de le recueillir car de toute façon l'avortement sera contrôle par l'échographie.

Après trois à quatre heures les douleurs cessent, vous pouvez reprendre vos occupations mais prévoyez des activités tranquilles dans l'après-midi.

Si vous êtes inquiète ou si vous saignez en hémorragie (mais les saignements peuvent être plus abondants que des règles normales sans conséquences) vous pouvez appeller :
  • de jour le .........
  • de nuit le .........

- Le médecin en charge de votre surveillance est le Dr .........

Prévenez le médecin responsable en cas:
  • d'hémorragie prolongée au-delà de 24 heures ou très abondante
  • de fièvre
  • de douleurs persistantes au-delà de 24 heures

N'oubliez pas de reprendre une contraception immédiatement car vous pourrez reprendre les rapports sexuels rapidement. En revanche évitez l'usage des tampons périodiques et les bains pendant une semaine après l'avortement.

Votre rendez-vous de contrôle à l'hopital est le : à : ...heure. ; cette visite est obligatoire dans votre intérêt pour contrôler que l'avortement est complet.


Docteur Annie Bureau

 

[Retour sommaire] [Haut de la page] [Imprimer]